AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
lumière sur un pv attendu :
URIAH
35 ans ▬ chef du clan Shisayo depuis 20 ans
attendu par son peuple ainsi que par Brenna, Gaya, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Jake Gyllenhaal (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
GAYA
30 ans ▬ chef des guerriers du clan Shisayo
attendue par son peuple ainsi que par Uriah, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Ellen Hollman (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
MENELAS
42 ans ▬ chef du clan Askhadi depuis 3 ans
attendu par son peuple ainsi que par Akeela, Skylar, Uriah, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Santiago Cabrera (négociable) ▬ plus d'infos par ici
Partagez | 
 

 Dans la cage aux lions. - Ft. Alaric & Silas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 417
Inscrit le : 29/04/2017
Crédits : /
Célébrité : Alycia Debnam-Carrey
Multi-comptes : Malik & Ezekiel.

Nukka
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Dans la cage aux lions. - Ft. Alaric & Silas.  Dim 25 Mar - 22:00

Comme à chaque fois, la nuit avait été courte pour Nukka. La jeune femme n'avait jamais su à quoi ressemblait une vrai nuit de sommeil puisque Neywick n'était pas vraiment une colonie de vacances et la vie de chef de clan était tout sauf une vie pleine de repos. Bref, comme à son habitude, Nukka était allée s'exercer de bon matin avant de s'habiller et prendre son petit déjeuner. Cette fois-ci, elle avait décidé de laisser Yahto dans ses appartements. Le loup avait l'habitude de rester seul et il pouvait aller et venir comme bon lui semblait dans Alon. Les habitants avaient fini par accepter la présence du loup qui était absolument inoffensif avec les habitants d'Alon.
Une fois prête, Nukka se dirigea vers le hall principal de l'immense bâtiment dans lequel se trouvait ses appartements ainsi que les principaux lieux de commandements d'Orketa. C'était ici qu'elle avait donné rendez-vous à Alaric afin qu'ils se rendent ensemble dans la salle du conseil. Un peu plus tôt ce matin, la jeune femme avait envoyé des coursiers pour convoquer les conseillers de la ville. Elle n'avait pas précisé les raisons de cette convocation pour être certaine qu'ils montreraient tous le bout de leur nez. Nukka savait comme les conseillers pouvaient être de vrai peste et elle préférait se méfier d'eux.

Nukka attendait donc patiemment au milieu du hall qu'Alaric pointe le bout de son nez. Sourcils froncés et bras croisés, la jeune femme observait les allers et venus qui avaient lieu dans ce hall. Si il y avait bien un endroit où elle pouvait se promener sans garde, c'était ici. Le lieu n'était pas bien grand mais la jeune femme appréciait de se promener sans se sentir oppressée par la présence de deux gardes qui collaient à ses baskettes.

Ordre de réponse.:
 

_________________
I need blood in the cut.
Guess I’m contagious it’d be safest if you ran. Fuck that’s what they all just end up doing in the end. (c)lazare.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 65
Inscrit le : 01/02/2018
Alaric
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: Dans la cage aux lions. - Ft. Alaric & Silas.  Mar 27 Mar - 17:35

Le jour J était enfin arrivé, le soleil venait de pointer le bout d son nez. Pour ma part je n’ai pas fermé l’œil de la nuit, était-ce dû au trop plein de nourriture que j’ai ingurgité la soirée dernière ? Ou alors était-ce dû au fait que je vais passer devant le conseil pour ma prise de fonction en tant que second de Nukka ? Bon sang, second de Nukka, je n’arrive toujours pas à y croire, et dire qu’hier après-midi je n’étais encore qu’un simple forgeron. La vie réserve des choses incroyables parfois. Bon, c’est non sans difficulté que je parviens à m’extirper de mon lit, je me dirige vers un seau d’eau se trouvant non loin de ma position, histoire de me débarbouiller un peu le visage, c’est qu’il faut que je sois présentable aujourd’hui. Je me dépêche ensuite de manger une pomme qui sera mon petit déjeuner pour aujourd’hui avant de me diriger vers l’armoire où se tiennent mes vêtements, armoire qui n’était pas très fourni en témoigne mes trois modestes tenues. J’opte pour un habit un peu guerre, à savoir un tee-shirt surmonté d’une petite armure en cuir faites par mes soins. A la taille je porte ma hache de prédilection, faites lorsque j’étais encore en formation de forgeron, elle a une valeur sentimentale à mes yeux. J’étais dorénavant fin prêt à affronter le conseil et plus particulièrement mon père. Je me regarde une dernière fois dans le miroir, ne réalisant toujours pas ce qu’il m’arrive. Mes yeux son rivet sur ceux de mon reflet, je souffle un bon coup avant de sortir de ma modeste maison, prenant la direction du bâtiment principale d’Alon.

Sur la route je croise divers connaissance à qui j’adresse des salutations d’un simple mouvement de main. Certains semblent surpris par mon accoutrement peu habituel, il faut dire que la dernière fois que j’ai été habillé de la sorte, c’était lors de mes derniers jours de formation, lors de la grande cérémonie. Bref, après plusieurs minutes de marche, j’arrive enfin face au bâtiment au siège le conseil et là où m’attend Nukka. Je souffle un bon coup avant de pousser les portes du hall d’entrée. Lorsque je sortirai de cette bâtisse je ne serai plus Alaric le modeste forgeron mais Alaric le second de Nukka, chef du clan Orketa. Comme prévus, Nukka m’attendait au milieu du Hall. Elle était encore plus belle sous la lumière du jour, d’un pas rassuré je m’approche d’elle, sourire aux lèvres. Le Alaric peu sûr de lui n’était pas là, non là il s’agissait d’un autre homme, un homme qui est prêt à se confronter aux lions.

- Nukka. Je dis ça en me penchant légèrement comme pour montrer mon respect à Nukka. Je suis fin prêt à affronter le conseil. Je n’ai toujours pas changé d’avis et je suis prêt à occuper ce poste de second. Sur mon visage se dessine un sourire, un sourire radieux.

A partir de maintenant ma vie va changer, elle n’aura plus rien à voir à celle passé. Je vais enfin occuper un poste qui me plait, faire une chose qui peut compter. Je vais occuper une position qui va me permettre de faire changer certaines choses. Je suis prêt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 32
Inscrit le : 22/03/2018
Crédits : Aslaug/Frimelda
Célébrité : Linus Roache
Multi-comptes : /

Silas
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: Dans la cage aux lions. - Ft. Alaric & Silas.  Mer 28 Mar - 11:54



Ce fut une matinée heureuse car ce fut une matinée silencieuse. Jusqu’à ce coursier fangeux vienne me déranger en plein milieu d’une sieste post-réveil matinal bien méritée. Nukka souhaitait apparemment réunir le conseil au plus vite, sans dire pourquoi et cela m’agaça. Elle savait très bien que cela piquerait ma curiosité et celles des autres et que dans aucun cas je ne manquerai cet appel. Des servantes m’aidèrent à m’habiller et déjà je réfléchissais à ce qu’elle pouvait bien nous vouloir. À moins qu’il ne s’agisse là d’une affaire personnelle et que le reste du conseil serait uniquement là pour accentuer mon humiliation. Peut-être était-ce de la paranoïa, mais la possibilité qu’elle ait trouvé quelque chose qui puisse me nuire me troubla.

En demi-cercle dans la salle du conseil, nous attendions tous la venue de Nukka, mais personne n’attendait celle d’Alaric, ma progéniture ratée. Après avoir salué de manière approprié notre chef de clan, beaucoup d’entre nous eurent du mal cacher notre surprise, moi le premier. Le plus jeune conseiller me dévisageait d’un air dubitatif, à qui je répondais par un regard noir : il se mit à regarder les plis de sa toge. Silencieusement, le duo improbable s’était avancé jusqu’au milieu de la salle du conseil. Au vu des circonstances inhabituelles, j’étais quasiment certain qu’on s’attendait à ce que ça moi qui prenne la parole le premier et ce que je fis après m’être raclé la gorge. « Bienvenue Nukka. Sache néanmoins que le conseil apprécie très peu cette convocation mystérieuse… Nous sommes à ton service, mais nous n’apprécions que très peu les secrets ! » dis-je en masquant difficilement un sourire : j’adorais les secrets. Ceux qui m’étaient fidèles sourirent avec moi, les autres coulèrent au fond de leurs sièges.

Mon regard se tourna vers mon fils. Que faisait-il là ? Avait-il fait quelque chose de mal ? Allait-on voter une punition quelconque ? Il avait l’air nerveux, c’était ça qui me faisait dire qu’il n’avait pas la conscience tranquille. Voilà à quel point nous avions coupé les ponts lui et moi : je ne savais absolument rien de ses mœurs & habitudes. « Alaric, la chair de ma chair… dis-je avant de rabattre mon regard sur notre jeune chef de clan. Qu’a-t-il encore fait ? » demandais-je avec un rictus. Comme précédemment, une partie des conseillers allait dans mon sens, les autres m’adressèrent des regards contrariés. J’avais croisé les bras et les jambes et comme le reste de mes confrères, j’attendais patiemment que Nukka vienne enfin éclairer notre lanterne.

Dans la cage aux lionsft. Nukka & Alaric
Ʃkaemp はは ™️

_________________


To trust people is a luxury in which only the wealthy can indulge ; the poor cannot afford it. ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 417
Inscrit le : 29/04/2017
Crédits : /
Célébrité : Alycia Debnam-Carrey
Multi-comptes : Malik & Ezekiel.

Nukka
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: Dans la cage aux lions. - Ft. Alaric & Silas.  Dim 1 Avr - 21:04

Lorsque les portes du hall s'ouvrirent, les prunelles vertes de Nukka se dirigèrent vers la silhouette qui s'avançait vers elle : Alaric. Un sourire s'étira sur ses lèvres tandis que le jeune homme la saluait. En seulement quelques mots, Alaric balaya les inquiétudes de Nukka concernant les réticences du jeune homme à prendre le poste de second. Elle lança alors un regard autour d'elle avant de faire signe au brun de la suivre. Il était temps d'entrer dans l'arène, temps de présenter Alaric à la bande de vautours qui les attendaient. Juste avant de pousser les grandes portes pour entrer dans la salle du conseil, Nukka lança un regard nerveux à Alaric.

- Ne te laisse pas faire.

Ils pénétrèrent alors dans la salle qui servait de lieu de rassemblement au conseil. Tout les regards se braquèrent sur eux tandis que Nukka et Alaric avançaient au milieu des conseillers. Les hommes et femmes étaient installés sur leurs chaises tout autour du duo. Les prunelles vertes de Nukka balayèrent la salle du regard, ils étaient tous là. Elle ne pu s'empêcher d'esquisser un sourire en se rendant compte qu'aucun d'entre eux n'avait pu s'empêcher de ne pas venir suite à la missive mystérieuse qu'elle leur avait fait parvenir. Son sourire s'effaça rapidement lorsqu'une voix dans son dos s'éleva. La jeune femme se retourna alors pour faire face à Silas.

- Bonjour à vous tous. Vous savez tous que je ne vous convoque jamais pour rien dire. Je n'aime pas les réunions inutiles et tout vous expliquer dans une missive aurait été bien trop long.

La présence d'Alaric n'échappa à aucun des conseillers et, encore une fois, ce fut Silas qui pointa du doigt la présence du jeune homme. Nukka détourna son regard quelques secondes de Silas pour le poser sur Alaric. Elle réprima un sourire avant de secouer négativement la tête. Elle se détourna alors d'Alaric mais aussi de Silas afin de commencer à tourner autour des sièges des conseillers. Tout en marchant, la jeune femme parlait.

- Silas connait Alaric, c'est son fils. Mais pour d'autres, c'est un parfait inconnu. Si je vous ai convoqué aujourd'hui, c'est pour vous présenter Alaric. Alaric sera à présent mon second et il m'accompagnera dans mes voyages.

Attention.. Les foules allaient se déchaîner dans trois, deux, un..

_________________
I need blood in the cut.
Guess I’m contagious it’d be safest if you ran. Fuck that’s what they all just end up doing in the end. (c)lazare.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 65
Inscrit le : 01/02/2018
Alaric
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: Dans la cage aux lions. - Ft. Alaric & Silas.  Mar 3 Avr - 16:45

A chaque pas qui me rapprochait des portes de la salle du conseil, mon pou s’accélérait de façon exponentielle. Une fois devant les portes, Nukka me donna comme conseil de ne pas me laisser faire, ce n’était clairement pas mon intention. Je souffle alors un bon coup et pénètre dans la salle juste derrière Nukka. Comme attendu tous les regards se portèrent sur moi et mon père ne manqua pas de faire un petit commentaire bien salé à l’encontre de Nukka quant à ce rassemblement de dernière minute. Mon père m’avait vu et ne semblait pas comprendre la raison de ma présence ici, il porta son regard vers ses collègues conseillers. Je connaissais certains de ses collègues, certains étaient des amis à mon père donc je les ai forcément croisés autrefois.

Je reste alors planté là, face à tous ces gens qui veulent ma peau et se demandent pourquoi diable j’étais présent ici devant eux. J’adresse un regard impassible, et je préfère ne pas prendre la parole pour le moment, j’attends le bon moment pour cela. Nulle doute qu’une fois l’annonce faite je devrais me défendre et faire valoir mon nouveau poste. Seul problème, comment défendre l’indéfendable ? Moi-même je ne savais pas pourquoi Nukka avait décidé de me nommer moi second. Bref, mon père n’attendit pas longtemps pour me lancer une pique, pensant que j’étais là car j’avais fauté, un léger rictus se dessina sur mon visage lorsqu’il sortit ces propos avant qu’il ne s’efface lorsque Nukka prit la parole. Mes yeux se riva alors sur mon père, je voulais voir sa tête lorsque Nukka avouera la véritable raison de leurs venus ici.

La chef des Orketa fit son petit tour de table tout en parlant, j’avais notifié cette habitude-là chef la jeune femme, toujours à faire les cents pas lorsqu’elle réfléchissait pour s’adresser à son auditoire. Elle me présenta alors au conseil et elle n’alla pas par quatre chemin, elle révéla aussitôt l’objet de ma venue et c’est alors que la plupart des conseillers firent les gros yeux. Certains ne semblaient déjà pas en accord avec cette décision tandis que d’autre restèrent neutre. Mon regard se port alors sur mon père, comment allait-il prendre cette nouvelle ? Allait-il être fier ? Après tout c’est ce qu’il voulait non ? Que j’occupe une place importante dans le clan ? Etre le second de Nukka, il était difficile de faire plus important non ? Ou alors allait-il mal le prendre ? Car je bénéficie d’une position qui me met au même niveau si ce n’est au-dessus de mon père. Nous le saurons bien assez tôt, en attendant je reste là, planté au milieu de ses gens, attendant les premières attaques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 32
Inscrit le : 22/03/2018
Crédits : Aslaug/Frimelda
Célébrité : Linus Roache
Multi-comptes : /

Silas
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: Dans la cage aux lions. - Ft. Alaric & Silas.  Jeu 5 Avr - 17:53



À l’annonce de Nukka, les chuchotements se mêlèrent aux râles de surprise et de colère. Cela faisait un certain moment que ce conseil attendait la titularisation d’un second pour le clan, mais personne et encore moins moi-même n’avais imaginé que cette personne serait mon fils Alaric. Ça crie, ça s’impatiente, ça m’adresse la parole alors que je n’ai pas bougé depuis le début, j’ai gardé la même pose : le coude sur le genou, la tête dans la main, une esquisse de sourire sur mon visage. « Silence ! » hurlais-je alors. Je n’étais pas seul dans cette immense salle, mais c’était tout comme : au vu de situation et de la personne impliqué, c’était à moi de résoudre cette affaire, si résolutions il devait y avoir. J’étais seul, terriblement seul. Il me suffisait d’embarquer les autres avec moi pour essayer de faire au moins retarder la procédure, car là tout de suite, je ne voyais pas commencer l’annuler. J’ordonnai qu’une servante m’apportât du vin et je descendais lentement de mon siège.

Même s’ils se tenaient côte-à-côte, c’était de mon fils que je j’approchai.  J’en viens à lui saisir le menton pour voir s’il allait broncher. Mon fils second du clan… Cette perspective m’aurait sans doute enchanté si ce garçon n’était pas devenu un quasi-étranger pour moi au fil du temps. C’était évidemment, infiniment bien mieux que forgeron. Il y avait une toute petite chance que mon fils fasse un bon second du clan mais je ne pouvais cependant pas m’empêcher de penser qu’il aurait l’ascendance sur moi : il aurait le pouvoir de contester nos décisions, mes décisions : il aurait le pouvoir de me mettre des bâtons dans les roues, et cette pensée m’était insupportable. « Je n’étais spécialement enchanté à l’idée de placer une enfant -qui est certes, devenue une belle jeune femme aujourd’hui- à la tête de notre clan, dis-je en souriant à Nukka. Mais choisir un second presque aussi jeune, cela dépasse l’entendement. Où est l’expérience ? La sagesse ? Je vais vous le dire : certainement pas dans une forge ! » Mon regard s’était évidemment tourné vers Alaric. Nouveaux chuchotements de la part des conseillers. « Et toi petit… présomptueux que tu es : qu’est-ce qui te fait croire que tu es apte à endosser ce rôle ? »

Dans la cage aux lionsft. Nukka & Alaric
Ʃkaemp はは ™️

_________________


To trust people is a luxury in which only the wealthy can indulge ; the poor cannot afford it. ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 417
Inscrit le : 29/04/2017
Crédits : /
Célébrité : Alycia Debnam-Carrey
Multi-comptes : Malik & Ezekiel.

Nukka
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: Dans la cage aux lions. - Ft. Alaric & Silas.  Dim 8 Avr - 20:40

Des cris, des râles, certains conseillers semblaient révoltés d'entendre une annonce pareil tandis que d'autres ne bronchaient pas. Le conseil avait longtemps poussé Nukka a désigné un second, elle avait eut tout un tas de proposition mais jamais elle n'avait accepté l'une d'elle. Il avait fallut qu'elle discute avec Akeela, l'Ipa, qui lui avait fait comprendre qu'il était temps pour elle d'avoir un second. Sa rencontre avec Alaric était le fruit du hasard mais c'était ça qui continuait de conforter Nukka dans l'idée qu'elle avait le bon choix. Elle n'était pas particulièrement croyante mais elle voulait bien accepter l'idée qu'il y avait quelqu'un au-dessus de l'humanité et ce quelqu'un lui avait envoyé Alaric. Ou était-ce simplement le destin ? Elle n'en savait rien.
Ce fut Silas qui intima le silence aux conseillers avant même qu'elle ne prenne la peine de le faire. La brune observa de ses prunelles vertes l'homme se déplacer et se diriger vers Alaric et elle. Si Nukka était méfiante avec tout le monde, elle le laissa approcher. C'était un conseiller et il n'était pas assez bête pour tenter de nuire physiquement à sa progéniture. Les sourcils de Nukka se froncèrent lorsque Silas émit quelques interrogations.

- Un second ne se doit pas forcément d'être quelqu'un d'expérimenté. Et la sagesse ne s'acquière pas forcément avec l'âge, je pense l'avoir prouvé.

Est-ce que Nukka était un peu narcissique ? Peut-être. Être à la tête d'un clan depuis l'âge de 15 ans, ce n'était pas forcément bénéfique pour l'ego et ce même si elle avait encore les pieds sur terre. Les conseillers s'étaient finalement calmés et tout les regards étaient braqués vers Silas mais aussi sur Alaric. Le conseiller venait d'attraper le menton de son fils pour mieux l'observer. Nukka restait légèrement en retrait. Elle était ici pour soutenir Alaric mais, comme elle le lui avait expliqué, c'était surtout à lui de faire ses preuves.

_________________
I need blood in the cut.
Guess I’m contagious it’d be safest if you ran. Fuck that’s what they all just end up doing in the end. (c)lazare.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 65
Inscrit le : 01/02/2018
Alaric
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: Dans la cage aux lions. - Ft. Alaric & Silas.  Lun 9 Avr - 18:26

Comme je m’y attendais, mon père calma la foule en délire qui se déchainait sur ma prise de fonction. Comme à chaque fois, il avait ce ton posé, mais chacune de ses répliques étaient des coups de poignard bien placé. Il maîtrisait les mots, c’était indéniable, il faut dire qu’il a de l’expérience maintenant. Mon père était quelqu’un de respecté au sein du conseil, même s’il n’était pas apprécié, personne ne pouvait nier le fait qu’il était doué dans la politique, un peu moins en tant que père de famille. Bref, il fit part de son ressentiment, parlant dans un premier temps de Nukka et de sa prise de fonction en tant que chef de clan. Il avoua qu’il n’était pas enchanté de voir une si jeune personne prendre la tête du clan. Il ne manqua pas de flatter le physique de Nukka, mon père faisait toujours ça, il était toujours friand des belles femmes, en même temps qui ne l’était pas ? Bref, il finit par arriver au but de son intervention, à savoir ma nomination en tant que second. Bien entendu il désapprouva cette décision, jusque-là je ne suis guère surpris. Les arguments qu’il employa pour me discréditer était solide, voir même carrément légitime, sur chacun des points qu’il énumérait, il avait raison. Il termine son monologue en s’adressant directement à moi. Ne manquant pas de me balancer une pique, histoire de me tester. L’unique but de cette manœuvre était de me voir m’emporter et ainsi montrer au conseil que je n’étais pas apte à devenir second de Nukka. Mais s’il pensait que je me laisserai faire de la sorte, il se trompait lourdement. Avant que je ne puisse répondre, Nukka s’exprima, essayant tant bien que mal de me défendre et de faire valoir sa prise d position et son choix plus que discutable. Elle prit comme exemple elle-même, comme quoi malgré son jeune âge elle avait mainte fois prouvé sa valeur en tant que chef de clan. Une fois son discours terminé, l’attention de la salle se porta sur moi. Tous attendaient que je m’exprime, que je défende ma position. Il était temps de se lancer.

- Je comprends vos doutes à tous. Mais je peux vous assurer que je suis tout à fait apte à occuper ce poste. Mon regard se porte sur mon père. Je ne prétends pas être parfait, mais en même temps qui peut se targuer de l’être dans cette pièce ? Personne. Vous me parlez tous de sagesse, il ne me semble pas que l’âge est forcément un quelconque lien avec cela. Pour ce qui est de mon inexpérience, j’entends bien vos craintes, mais je ne suis pas totalement novice à la politique. Comme vous le savez tous, je suis le fils de Silas, j’ai longtemps observé mon père, j’ai appris à ses côtés sans que même lui ne s’en rende compte. Je regarde l’assemblée avant de reprendre. Après oui, j’ai choisi d’embrasser la voie du forgeron, et là ou vous tous vous y voyez une faiblesse, moi j’y vois une force. J’ai été parmi le peuple, j’ai eu des semaines où je n’ai eu qu’un seul repas, j’ai rencontré des gens qui viennent de diverses contrées. Je peux vous apporter une autre vision des choses. Donc suis-je prêt en endosser ce rôle. Je regarde mon père. Oui, plus que jamais.

Je regarde ensuite chaque personne droit dans les yeux. Je vais de réciter mon discours sans douter, sans avoir peur. Mes propos sortaient du cœur, est-ce pour autant que j’ai convaincu l’assemblée ? C’est une autre histoire. Je sais déjà que mon père va démonter chacun de mes propos dans un discours extrêmement bien ficelé. Je n’avais pas son talent pour les discours, mais je pense que malgré tout j’ai dû le surprendre par mes propos. Depuis longtemps il savait que j’étais fait pour faire de la politique. Bref, mon regard finit par se porter sur Nukka, j’avais un regard confiant et j’espérais que mon discours avait conforté la jeune femme dans sa décision, j’espère lui avoir montrer que j’étais apte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 32
Inscrit le : 22/03/2018
Crédits : Aslaug/Frimelda
Célébrité : Linus Roache
Multi-comptes : /

Silas
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: Dans la cage aux lions. - Ft. Alaric & Silas.  Jeu 12 Avr - 16:36



Dans cette salle du conseil, j’avais le sentiment de juger et peut-être même ensuite condamner deux criminels : il s’agissait pourtant  bien de notre chef de clan et de son éventuel second, c’était néanmoins l’impression que me donnait cette intrigante session. J’étais l’avocat du conseil, Nukka l’avocate de mon fils ; je remarquais seulement maintenant qu’il nous manquait un juge. Notre chère chef de clan se défendait bien tout en gardant son calme : elle avait tout à gagner de ne pas s’emporter, il ne faudrait pas que la titularisation d’Alaric se fasse de force, mais bien avec l’aval du conseil pour que cela satisfasse le plus de monde possible. À ses paroles, je la pointais du doigt comme le ferait un parent tandis qu'il reprenait son enfant après avoir fait une erreur « Ah ! Mais ! Il ne faudrait pas confondre sagesse et naïveté ! Et la naïveté, qu’on se le dise, et loin d’être un défaut. Oui, nous avons besoin d’un peu d’innocence dans ce monde ! » dis-je en regardant le reste des conseillers.

Les provocations envers mon fils le firent réagir par une longue tirade, et cela fut tout à fait surprenant. Je connaissais le garçon discret, très souvent silencieux. Que s’était-il passé exactement ? Qui était ce garçon qui n’avait pas sa langue dans sa poche ? La réponse me fut donnée un peu plus tard : il prétendait m’avoir observé et écouté. Tout au fond de moi, je fus flatté, mais je ne pouvais pas m’empêcher penser qu’il était justement en train de faire ce que moi j’aurais pu faire : nous embobiner avec de belles paroles. Je le laissais continuer tout en le regardant de manière perplexe, les doigts entortillés dans ma barbe. Lorsqu’il conclut son discours en me regardant, j’avais envie de l’applaudir, mais ça serait probablement une erreur. À la place, je décidais de voir jusqu’où il serait capable d’aller pour se défendre. « Ah nous y voilà : l’ami du peuple ! Le gentil forgeron ! Dis-moi, penses-tu que le peuple aura toujours ton amitié... ou admiration... lorsqu’il te faudra prendre des décisions difficiles ? Et toi ? Lorsqu’il faudra faire des choix et que les conséquences de tes actes seront sur ta conscience ? Supporteras-tu ce changement soudain de regard qu’ont les gens sur toi ? » Je fis non de la tête, comme si je voulais répondre à sa place, mais si bien sûr, il trouvera quelque chose pour me prouver le contraire, il était là pour ça après tout.

Mon fils second du clan… J’avais toujours du mal à envisager ce poste pour lui. Sur le court terme, cela m’agaçait. Mais sur le long terme, cela m’anéantissait : il me connaissait apparemment encore trop bien, j’aurais de plus en plus de mal à dissimuler mes projets pour la suite des événements. Il valait mieux ne pas trop y penser pour le moment. Je me tournai de nouveau vers Nukka. « Tu comprendras que le conseil aura besoin d’en discuter un certain moment, peut-être que cela prendra des jours, des semaines… Je te vois assez mal faire passer cela de force… Qui imaginerait donc notre chef en tyran hmm ? Personne ! » dis-je étouffant un rire.

Dans la cage aux lionsft. Nukka & Alaric
Ʃkaemp はは ™️

_________________


To trust people is a luxury in which only the wealthy can indulge ; the poor cannot afford it. ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la cage aux lions. - Ft. Alaric & Silas.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Orketa :: Alon-
Sauter vers: