AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
INTRIGUE : Ca avance du côté de l'intrigue. N'hésite pas à aller t'inscrire au prochain sujet commun, par ici !
Partagez
 

 [Nah'l - Akeela] Je viens en paix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) [Nah'l - Akeela] Je viens en paix  [Nah'l - Akeela] Je viens en paix EmptyJeu 4 Mai - 20:05


akeela & nah’lan 148, 9ème mois. Sa rencontre avec Skylar a été plutôt intéressante et Akeela est heureuse d’avoir fait tout ce long chemin jusqu’à Moroni, la capitale Sengoli, pour pouvoir rencontrer la nouvelle chef de clan au pouvoir depuis quelques mois à peine. Il faut bien dire qu’après avoir entendu quelques rumeurs disant qu’une guerrière avait assassiné l’ancien chef tyrannique et que celle-ci n’était pas du tout du même bord, Akeela a vu ici une occasion de faire entrer un nouveau clan dans l’Alliance. Elle n’était pas sûre au départ que la jeune femme accepterait de l’écouter mais elle a quand même fait le déplacement jusqu’ici pour lui donner ses idées, lui montrer sa vision de l’Alliance et de la paix. Et elle est contente de voir que Skylar est d’accord avec la plupart de ses idées, cette femme est bien différente de l’homme qui était au pouvoir avant elle et qui a toujours refusé de faire rentrer son clan dans l’Alliance. Akeela est aussi fière d’avoir réussi à faire changer d’avis les sengolis, d’avoir pu terminer ce que Dastan avait entreprit des années auparavant.

Avec l’arrivée des sengolis dans l’Alliance, Akeela a demandé à ce que le clan envoie donc un conseiller à la Citadelle, mais aussi un apprenti, comme il est de coutume dans les clans fondateurs. Il n’y a aucune raison pour que cela soit différent pour le nouveau clan qui va les rejoindre et la jeune femme laisse Skylar faire son choix. En attendant de pouvoir retourner à la Citadelle, elle a demandé à pouvoir visiter la capitale du clan et si Skylar n’y a vu aucun inconvénient, Kalevi n’a pas vraiment approuvé la chose. Akeela a choisi de se rendre à Moroni sans l’accord de ses conseillers et s’est montrée bien têtue sur ce point-là, à ne vouloir aucune escorte officielle à part Kalevi et un autre homme de confiance qu’il lui a imposé. Mais son garde du corps ne peut pas l’empêcher de sortir dans les rues de la ville, il sait qu’elle est bien trop têtue pour céder.

De toute façon, il la suit à quelques mètres et elle le sait très bien. Elle a aussi son épée sur elle ainsi que son poignard attaché à sa cuisse et elle est tout à fait capable de se défendre seule si jamais on l’attaque. Akeela n’a pas peur, même au milieu des rues de la ville tandis qu’elle observe les étals des marchands, bien consciente que quelques regards se sont tournés vers elle.

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.


Dernière édition par Akeela le Jeu 25 Mai - 13:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Nah'l - Akeela] Je viens en paix  [Nah'l - Akeela] Je viens en paix EmptyVen 5 Mai - 11:41

Akeela
&
Nah'l


Je viens en paix
Le glas finirait par sonner. Celui où Emad devrait faire son choix. Quitter le noyau que nous avions eu tant de mal à former pour suivre sa voie, ou rester parmi nous. L'entrée de Sengoli dans l'alliance avait également soulevé une autre hypothèse dont Ahrken ne m'avait parler qu'à demi-mot. Chaque clan doit apporter à la citadelle un apprenti. Un enfant qui serait voué à grandir auprès d'instructeurs le formant à devenir Ipa. Il n'avait pas prononcé le nom d'Emad. Mais je me doutais qu'il allait proposer notre aîné à Skylar. Il voulait servir Sengoli, le nouveau Sengoli, plus que n'importe qui. Comme s'il cherchait en cette dévotion à se faire racheter de toutes les ignominies qu'il a dû faire pour Sendakan. Laver le linge sale de son père auprès de ce tyran n'avait pas dû être des plus simple. Surtout lorsque l'on comprend qu'au fond, Ahrken est tout sauf ce guerrier impitoyable et rongé par la colère et la haine. Bien que j'émettais encore quelques rancœur au calvaire qu'il m'avait fait vivre, force est de constater que depuis l'arrivée de Skylar à la tête du clan, ce n'était plus le même homme. Si attentionné, soucieux des siens. Nous ne vivions pas l'amour qu'imaginent encore les enfants malgré toutes les atrocités qui nous entourent. Mais j'entrevoyais une plénitude qui, jusqu'à lors, était insoupçonnable dans le regard de mon mari.

Comme plusieurs habitants de Moroni, j'avais entendu parler de l'arrivée de l'Ipa dans notre ville. Son arrivée n'avait pas fait de tumultes. Cela me sembla même discret. J'ignorais à quoi elle pouvait ressembler, cette jeune femme qui nous dirigeait tous, les clans alliés. Mais alors que je passais dans les rues, j'entendis quelques murmures qui se dirigeaient vers une personne parcourant la rue, accompagnée par deux gardes. « C'est elle ? » « Ça tiendra pas... cette alliance, c'est une connerie. » Sengoli était partagée. Entre ceux qui avaient soutenu tant d'années la chefferie Sendakan et ceux qui, au fond d'eux, l'avaient toujours reniée, gardant secrètement une allégeance à Harlàn. Cela ne m'étonnait qu'à moitié. Mais je profitais de cette occasion pour m'approcher de l'Ipa. Ce devait sûrement être ma seule opportunité de l'approcher. En tout cas d'espérer... Avant même que je ne puisse articuler son prénom, l'un des hommes fit volte-face et, poignard sous ma gorge, ne manqua pas d'attirer les regards vers nous. Mes yeux figés fixaient le garde alors que je levais doucement les mains, attestant de mon pacifisme à l'égard de la personne qu'ils protégeaient. « J-je souhaiterais juste... parler à l'Ipa... Je n'ai aucune mauvaise intention... » Voyant bien dans mon regard que je n'avais rien d'un insurgé, il rengaina son arme, quelque peu gêné. Il ne devait pas être serein quant à l'accueil que Sengoli pourrait faire à la venue de sa protégée. Il est vrai que Moroni était une ville dangereuse pour les défendeurs de la paix... Celle-ci était encore si jeune, si frêle. Un rien suffirait à la briser. Mais ce n'était pas mon but, loin de là.

@"Akeela" × #Sanie #Vanka
Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Nah'l - Akeela] Je viens en paix  [Nah'l - Akeela] Je viens en paix EmptyLun 8 Mai - 22:55


akeela & nah’lAkeela n’a pas peur au milieu des rues de la capitale sengoli, mais c’est peut-être parce qu’elle croit que les gens ont tous un bon fond. Kalevi la trouve toujours trop naïve sur ce point, lui rappelant parfois que Dastan a été tué à cause d’un homme à qui il faisait confiance, à cause d’un homme qui avait aussi un bon fond. Elle sait que certains sont hostiles mais elle préfère se dire qu’elle est en sécurité dans les rues de Moroni et donner sa chance à ce peuple qui ne connaissait que la guerre, plutôt que de se méfier d’eux et de les considérer tous comme des ennemis. La population ne choisit pas toujours de suivre un chef et n’approuve pas forcément ses méthodes, et Akeela préfère se dire que le peuple de Moroni ne lui veut aucun mal aujourd’hui. Mais ce n’est pas le cas de Kalevi qui reste toujours sur ses gardes, conscient que les sengolis peuvent toujours être hostiles, et qui s’empresse de sortir son poignard pour le placer sous la gorge d’une jeune femme. Akeela remarque le geste mais aussi les regards des gens autour d’eux et s’approche de Kalevi tandis que la jeune femme atteste de ses bonnes intentions. « C’est bon, tout va bien. » Le garde a déjà retiré son arme de la gorge de la jeune femme mais Akeela préfère lui montrer qu’il n’y a pas de danger. Elle n’a pas l’air de vouloir lui être hostile et ne semble pas porter d’arme sur elle. Alors Akeela attend qu’il ait rangé son arme et se tourne vers la jeune femme, une blonde aux cheveux longs. « Veuillez l’excuser, Kalevi fait toujours un peu de zèle. » Et elle sourit doucement, aussi bien à la jeune femme qu’à son garde du corps.

Elle peut comprendre cet empressement qu’il a toujours de vouloir la protéger à tout prix, même quand il n’y a pas forcément de danger imminent. Elle sait que l’homme se sent responsable de la mort de Dastan alors qu’il n’a pas vraiment à l’être, et qu’il souhaite la protéger pour éviter de perdre un nouvel Ipa. Mais la jeune femme souhaite juste discuter, alors Akeela la regarde. Elle ignore ce dont elle veut parler mais elle voit d’un bon œil le fait qu’une membre du clan souhaite discuter avec elle. « De quoi souhaitez-vous me parler ? » Peut-être qu’elle pourra en apprendre plus sur ce peuple qui vit ici, sur ce qu’ils pensent de l’Alliance et de la paix aussi. C’est ce qu’elle souhaitait en parcourant les rues de la capitale sengoli après tout.

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Nah'l - Akeela] Je viens en paix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Flood & cie :: Les archives du forum :: Archives des rps-
Sauter vers: