AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Monroe ⎐ un cadeau empoisonné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 38
Inscrit le : 27/03/2018
Célébrité : Jordan Patrick Smith
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Danika & Noomie

Isaak
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Monroe ⎐ un cadeau empoisonné  Jeu 12 Avr - 23:18



Isaak ⎐ Monroe

date : 01.148 // lieu : au nord de Pankara


Les terres pankara sont bien différentes de celles qu’on trouve en Kelowna et Isaak est un peu déstabilisé par ce changement de vue. Lui qui est habitué aux forêts enneigées, il se retrouve sur une terre bien plus ensoleillée et parsemée de sable. La traversée en bateau a été difficile pour Isaak – mais aussi pour certains de ses camarades – mais il a tenu bon pour prouver à Ymir qu’il pouvait, lui aussi, être un bon guerrier kelownien. Aujourd’hui il participe à un raid sur les terres pankara, pour montrer à ces ennemis du sud qui sont les kelowniens et aussi pour ramener quelques richesses. Les derniers villages qu’ils ont pillés étaient intéressants et Isaak a notamment réussi à trouver de très jolis bijoux qu’il offrira à Alma, cette esclave de Laëth dont il est plutôt proche et qui a donné naissance à leur fille il y a quelques mois. Isaak n’aurait jamais pensé ressentir autant d’amour pour une si petite chose mais lorsqu’il a croisé le regard de la petite Astrid, quelque chose a changé en lui.

Néanmoins, sur le terrain Isaak est toujours fidèle à lui-même et tandis qu’il enfonce son épée dans la chair d’un pankara qui tente de protéger son village, il se dit qu’il a eu raison de suivre Ymir dans ce raid sur les terres du sud. Ses camarades et lui ont déjà fait quelques morts, ils sont couverts de sang de leurs ennemis mais ça les amuse plus qu’autre chose. Les cris des habitants du petit village au bord de l’eau se mêlent au son des lames des quelques guerriers qui tentent de défendre leurs familles, le chaos règne et les kelowniens jubilent. C’est une bonne journée pour un raid.

« Hey Isaak, je t’ai laissé un cadeau dans la cabane là-bas. Bon anniversaire ! » Le kelownien s’esclaffe d’un rire gras tout en montrant la maison à Isaak qui fronce les sourcils. Mais un cadeau ne se refuse pas et il est bien curieux de voir ce que c’est. Alors il essuie la lame de son épée contre son pantalon et entre dans la maison, enjambant le corps d’un homme qui baigne dans son sang. Un peu plus loin, un autre mort. Son ami a déjà fait le ménage dans la cabane mais il a laissé un cadeau à Isaak et celui-ci en comprend la valeur. Le cadeau c’est une jeune femme, brune, seule dans la maison.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53
Inscrit le : 27/03/2018
Crédits : BEYLIN (sign) Princess (ava)
Célébrité : Joanna Garcia
Multi-comptes : Percy

Monroe
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: Monroe ⎐ un cadeau empoisonné  Ven 13 Avr - 10:43




Isaak & Monroe

Un cadeau empoisonné


Priam étant occupé à Galène, il avait envoyé Monroe dans un village au nord pour s'occuper d'une affaire urgente : elle devait négocier avec des îliens qui voulaient stopper leur collaboration avec les Pankaras. Apparemment, les termes du contrat ne leur convenaient plus et ils avaient décidé de faire du chantage au chef de clan : soit ils obtenaient plus, soit ils cessaient leur partenariat, ce qui coûterait très cher au clan dans sa globalité. Monroe étant assez raisonnable et du genre convaincante, c'était elle qui avait été envoyée pour s'occuper de l'affaire, bien que ça ne l'inspirait pas trop.

Accompagnée de deux gardes expérimentés, elle avait voyagé pendant deux longues journées et était arrivée au village en avance – les îliens n'étaient pas encore arrivés et, d'après l'un des gardes, leur bateau n'était même pas en vue. Monroe elle-même évitait de poser son regard sur la mer, la vue des bateaux lui donnant des crises de paniques qui la plongeaient dans une hystérie totale. Alors elle gardait le regard rivé sur le sable à ses pieds et faisait confiance à ses accompagnateurs pour lui dire quand elle pouvait regarder et quand elle ne devait pas.

Pendant plus d'une heure, ils cherchèrent domicile chez les habitants, le petit village ne comprenant qu'une auberge remplie à craquer. Finalement, un marin accepta de leur prêter sa maison – il irait dormir dans son bateau, certes moins confortable. Monroe le remercia d'un sourire chaleureux dont elle avait le secret et le trio entra dans la minuscule maison conçue pour ne recevoir qu'une personne. Il n'y avait que deux pièces, une petite cuisine qui faisait office de salle à manger et une chambre tellement petite que le lit simple s'y sentait à l'étroit. Bien que la journée fut loin d'être terminée, ils décidèrent de se reposer de leur long voyage en attendant que les îliens n'accostent et, leur chef n'étant pas présent, les gardes s'octroyèrent quelques libertés ; aucun ne monta la garde.

Le soleil entamait à peine sa descente dans le ciel quand Monroe se réveilla en sursaut. Des cris, tout proches, l'avaient tirée d'un sommeil un peu trop profond. Effrayée, paniquée, elle sortit du lit inconfortable et, silencieuse, s'approcha de la porte menant à l'autre pièce. Bien évidemment, la porte se mit à grincer comme pour se moquer d'elle, alors elle poussa le battant bien grand et découvrit un spectacle qui lui glaça les sangs. Un homme étranger s'était introduit dans la maison et se battait avec un des gardes déjà bien amoché. Alors que la conseillère se demandait où était le second, son regard fut attiré par une jambe qui dépassait de sous la table, pliée dans un angle improbable. Il était mort, et son compagnon ne tarda pas à le rejoindre dans son trépas.

Seule, sans défense, terrorisée, Monroe se plaqua contre le mur et tenta de retourner discrètement dans la chambre, mais elle avait été repérée et l'assaillant se tenait entre elle et l'unique sortie. Elle était foutue, finie. Elle allait mourir. L'homme s'approcha d'elle, un sourire avide sur le visage, et la jaugea de la tête aux pieds. Qu'allait-il lui faire ? La violer ? La tuer ? La prendre en esclavage ? Monroe voulu lui crier qu'elle était quelqu'un de haut placé dans ce clan et que s'il s'attaquait à elle, Priam la vengerait ; mais l'homme était si proche que les mots restèrent bloqués dans sa gorge.

Puis, sans dire un mot, il pivota sur ses talons et quitta la maisonnette en claquant la porte dans son dos. Soulagée, ne croyant pas à sa chance, Monroe relâcha sa respiration et se laissa tomber sur le sol, le coeur battant à mille à l'heure. Ne sachant pas ce qu'il se passait dehors, elle décida de rester là sans bouger, en silence, en attendant que les choses passent. Les deux gardes étaient morts, elle n'en doutait pas et ne prit donc pas la peine de vérifier leurs pouls. Quelques minutes passèrent avant que la poignée de la porte ne se remette à tourner. Le soldat revenait !

Sautant sur ses pieds, Monroe releva ses jupes en hâte – pourquoi diable avait-elle porté ce vêtement froufrouteux si peu pratique ? - et attrapa le poignard caché dessous au niveau de sa cuisse. Elle ne s'en était jamais servie et ne savait même pas si elle le tenait bien tellement ses mains tremblaient. La porte s'ouvrit et elle brandit son arme minuscule devant elle, effrayée mais décidée à donner cher de sa peau. Elle ne se laisserait pas faire sans se battre, quoique l'homme lui veuille. Avant qu'il ait pu faire trois pas dans la salle, elle retrouva l'usage de la parole.

"Je vous déconseille d'approcher ! Je suis une conseillère du chef de clan, il voudra savoir ce qu'il m'est arrivé et se vengera de vous, qui que vous soyez ! Croyez-moi, vous ne voulez pas attiser la colère de Priam...

Sa voix était tremblante, incertaine. Elle savait que ses paroles n'avaient aucun sens. Si ces gens étaient des guerriers Kelowna, ils ne laisseraient aucun survivant et la prendraient probablement en esclavage ; ainsi, Priam ne saurait jamais ce qui se serait passé ou, du moins n'en aurait aucune preuve. Elle n'avait aucune chance...

   
CODE BY TIC TAC

_________________
Monroe
COUNSELLOR
When a Pankara is afraid of boats



Dernière édition par Monroe le Mar 8 Mai - 10:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Inscrit le : 27/03/2018
Célébrité : Jordan Patrick Smith
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Danika & Noomie

Isaak
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Monroe ⎐ un cadeau empoisonné  Ven 20 Avr - 23:10



Isaak ⎐ Monroe

date : 01.148 // lieu : au nord de Pankara


Isaak apprécie Alrik parce qu’il est un bon guerrier, fort et sanguinaire, qui ne fait jamais de quartier sur les champs de bataille. Mais s’il apprécie le guerrier, il a parfois un peu de mal avec l’homme qui est un peu lourd et qui a un humour parfois bien particulier. Alors il aurait dû se douter du genre de cadeau que celui-ci voulait lui offrir, c’est tout à fait le genre d’Alrik d’enfermer une jeune femme sans défense pour l’offrir en cadeau à un camarade. Même si habituellement, il s’en occuperait personnellement avant. Mais il a une dette envers Isaak depuis quelques semaines et c’est sans doute pour cette raison qu’il a laissé la fille intacte avant de l’offrir en cadeau à son camarade.

Son épée à la main, Isaak lève un sourcil en observant la jeune femme brandir un poignard devant elle tout en le menaçant. Son petit accent du sud et les vêtements qu’elle porte ne font qu’accentuer le ridicule de la scène et l’homme ne peut s’empêcher de rire en entendant ses paroles. « Range ton cure-dent ma jolie, tu vas te faire du mal. » D’autant qu’elle n’a pas vraiment l’air de savoir comment s’en servir vu comment ses mains tremblent autour du manche du poignard. Et ça, ça amuse encore plus Isaak qui ne se gène pas pour la reluquer de haut en bas. « Oh je l’attends ton Priam, qu’il sorte de sa capitale pour venir se frotter aux kelowniens. Je me ferais un plaisir de lui montrer comment j’ai éventré quelques-uns des hommes de ce village avec ma lame. » La réputation de son peuple n’est plus à faire et Isaak sait que Laëth fait peur aux clans de l’Alliance. Les différents raids qu’ils ont déjà effectués – et tous les autres qu’ils feront prochainement – ne font qu’augmenter la peur des habitants, renforcer cette vision d’horreur qu’ils ont des kelowniens. Et les raids de ces derniers jours ont déjà fait quelques morts, Isaak sait qu’il ne faudra que quelques jours avant que la nouvelle ne se répande à travers les terres pankara et à travers les autres clans, provoquant la peur parmi le peuple.

Il observe la jeune femme face à lui puis range son épée dans le fourreau à sa ceinture. Elle n’est pas une menace pour lui, cela se voit d’un seul coup d’œil et il arrivera à la mettre à terre avant qu’elle n’esquisse le moindre geste. Il en a maté des bien plus coriaces, les guerrières kelowniennes sont bien plus musclées et agressives que la petite chose brune face à lui. « Conseillère hein ? Ton chef doit tenir à toi. » Il se rapproche doucement d’elle sans la quitter des yeux. Il doit bien faire une bonne tête de plus qu’elle et il est bien plus large, même s’il a abandonné ses fourrures un peu plus tôt dans la journée. Puis d’un coup, il attrape son poignet pour repousse le poignard qu’elle tient et agrippe son cou de sa main gauche, serrant doucement ses doigts autour de sa gorge. « Il serait triste de ne pas te voir revenir, n’est-ce pas ? » C’est tentant de l’emmener à son chef pour qu’il voit quoi faire d’elle, elle pourrait leur être utile vu sa position.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53
Inscrit le : 27/03/2018
Crédits : BEYLIN (sign) Princess (ava)
Célébrité : Joanna Garcia
Multi-comptes : Percy

Monroe
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: Monroe ⎐ un cadeau empoisonné  Lun 30 Avr - 17:33




Isaak & Monroe

Un cadeau empoisonné


Monroe regretta ses paroles à la seconde où elle les eu prononcées. La lueur qui s'alluma dans le regard du guerrier lui annonça qu'elle lui avait fourni trop d'informations sur elles, des détails qui pourraient lui coûter cher ou lui sauver la vie. Il pourrait la tuer pour son importance au sein du clan, ou la prendre en otage et demander une rançon. Quoique... voulaient-ils seulement quelque chose ou faisaient-ils ces raids simplement pour le plaisir de tuer et terroriser ?

Avec effroi, elle le regarda s'approcher d'elle en lui disant qu'il attendait Priam, qu'il se ferait un plaisir de le tuer. Mais en serait-il seulement capable ? Le chef de Pankara était le meilleur combattant qu'elle ait jamais rencontré, il le tuerait en trois coups de trident, pas un de plus. Non, elle ne se faisait pas de soucis ni pour Priam, ni pour Annabeth ou les autres conseillers. Elle était la seule parmi les proches du chef à ne pas être capable de se défendre. Il fallait dire que, jusque là, elle n'en avait pas eu besoin, elle se tirait de situation dangereuses avec ses mots mais là... elle était face à un Kelownien. Ses mots n'auraient aucun impact sur lui.

Ses mains tremblèrent de plus belle quand le guerrier se rapprocha encore d'elle. Elle se calma un peu quand il rangea son épée mais d'autres images plus atroces que la mort lui virent à l'esprit. Allait-il la violer ? La battre à mains nues ? La faire souffrir aussi atrocement qu'elle suppliera pour qu'il l'achève ? Avec l'énergie du désespoir, elle tenta une attaque mais il dévia sa main sans même réaliser qu'elle le menaçait. En une pression bien appliquée, il la fit lâcher son poignard qui tomba en produisant un bruit sourd.

Elle n'entendit même pas ses paroles, le sang tapant trop fort au niveau de ses oreilles. Le guerrier lui serrait la gorge à présent, assez pour lui faire mal mais pas encore assez pour l'empêcher de respirer. Alors elle eut une idée. Tandis que ses mains tâchaient de faire lâcher prise à l'autre, elle leva un genou avec force en visant son entrejambe mais... ce fut elle qui eut le plus mal. Visiblement, elle avait mal visé, ou alors une protection de métal se trouvait entre ses parties sensibles et le genou de Monroe.

"Pourquoi vous faites ça ?On ne vous a rien fait de mal, on veut juste être en paix.

Elle s'interrompit, à bout de souffle. Son genou la lançait et l'air entrait avec difficulté dans ses poumons, mais elle n'abandonnerait pas facilement. Elle enfonça ses ongles dans la main du guerrier, espérant le faire lâcher prise, mais n'avait pas beaucoup d'espoir. Elle pensa à lui donner un coup de talon dans le pied mais craignit que ses bottes soient elles aussi renforcées.

"Libérez-moi et je ne vous causerai pas de problème. Je resterai sagement ici jusqu'à ce que vous ayez fini.

   
CODE BY TIC TAC

_________________
Monroe
COUNSELLOR
When a Pankara is afraid of boats



Dernière édition par Monroe le Mar 8 Mai - 10:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Inscrit le : 27/03/2018
Célébrité : Jordan Patrick Smith
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Danika & Noomie

Isaak
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Monroe ⎐ un cadeau empoisonné  Lun 7 Mai - 0:29



Isaak ⎐ Monroe

date : 01.148 // lieu : au nord de Pankara


Isaak agrippe son petit cou pâle entre ses doigts mais ne serre pas fort pour autant. Il veut juste lui faire peur et à en croire son visage, cela fonctionne un peu. Le couteau qu’elle tient tombe au sol dans un petit bruit sourd et Isaak baisse les yeux vers la jeune femme, observe les traits de son visage tandis qu’elle essaye de lui faire lâcher la prise qu’il a sur son cou. Mais elle n’arrive qu’à lui arracher un petit sourire, surtout quand il la voit essayer de le frapper, en vain. « Arrête de gesticuler ma jolie, ça te fera encore plus mal de te débattre. » Plus que lui faire mal, Isaak veut surtout lui faire peur car ça l’amuse de voir cette petite chose fragile et sans défense perdre ses moyens entre ses doigts. Elle pose les questions qu’il attend toujours de ses victimes, les fameux « pourquoi » qui l’amusent énormément et il l’observe à nouveau, plongeant ses yeux dans ses iris vertes. « Parce que c’est ce que nous sommes. La guerre, les raids, c’est ce qui définit le clan. » Ca et bien d’autres choses, mais elle n’est pas kelownienne et ne comprendrait pas la moitié des choses qu’il pourrait lui expliquer concernant le clan, la vision de Laëth et de ses prédécesseurs.

« Je ne peux pas te libérer. Vois-tu, tu es un cadeau et le but premier d’un cadeau c’est d’amuser la personne a qui il a été offert. » Isaak détend ses doigts et relâche le cou pâle de la jeune femme, donnant un coup de botte dans le poignard qui se trouve à ses pieds pour l’éloigner de toute tentative de la belle de se défendre. Il aime bien l’avoir à sa merci et, quelque part, il apprécie ce petit cadeau que lui a fait Alrik, même s’il doute l’utiliser comme l’homme aurait aimé qu’il le fasse. Isaak n’a jamais été un violeur, il préfère de loin quand les femmes qu’il mène dans son lit sont consentantes et se plaisent avec lui, et il n’a pas l’intention de toucher celle-ci. A moins qu’elle n’en exprime l’envie. Mais ça, elle ne le sait pas et si Isaak peut s’amuser un peu à la terrifier, il le fera. Parce que c’est bien plus amusant de terrifier les femmes que de les violenter, de quelque manière qu’il soit. Il l’attrape par le bras et la déloge du mur où elle est appuyée, la poussant doucement vers le centre de la pièce et l’obligeant à enjamber l’un des morts au sol. « Assieds-toi. » Il la lâche puis s’assoit à même la table avant de la regarder à nouveau. « A qui tu manqueras le plus si je fais de toi mon esclave ? » A son chef peut-être, à ce Priam qui ne fera sans doute rien pour venir la chercher.
Revenir en haut Aller en bas
 
Monroe ⎐ un cadeau empoisonné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Pankara-
Sauter vers: